Le chef Thibault 2017-12-12T20:03:24+00:00

CHEF THIBAULT

Animé par la passion de son métier, Thibault Tassiamba remet l’Afrique dans votre assiette au Café d’Afrique, un restaurant – bar situé à Bonapriso, un quartier de la ville de Douala au Cameroun.

Le jeune Chef propose une cuisine juste et précise avec une maitrise sans précédent. Nanti d’une formation en cuisine internationale obtenue au groupe CEFOR HOTELLERIE, l’un des centres les plus réputés au Cameroun, et après des expériences dans les établissements hôteliers du Cameroun et de la sous-région, Thibault Tassiamba a ouvert son propre restaurant en 2016 dénommé « Café D’Afrique ». Avec comme devise « L’Afrique dans votre assiette », le jeune entrepreneur a pour défi de redorer le blason des mets locaux, des produits du terroir, de la nourriture africaine.

Or rien ne le prédestinait à un tel parcours. Titulaire d’un Baccalauréat F3, Thibault s’est armé de patience pour parvenir à ses fins se souvient-il. «  C’est une passion à la base, tout jeune même quand je faisais électrotechnique, j’étais toujours dans les marmites.  Pour une anecdote, quand j’étais au Lycée Technique, j’étais chargé du réfectoire. J’étais passionné par les marmites. Mon père cuisinait beaucoup, mon grand-père était cuisinier chez les sœurs. J’ai marché sur leurs pas ».Un héritage transmis de génération en génération et qui lui vaut aujourd’hui ses qualités. La discipline, l’ouverture d’esprit, la propreté, la précision, et la rapidité.

Tant de valeurs et de qualités qu’un Chef doit avoir pour évoluer dans ce monde qu’il qualifie de « difficile » non seulement du fait des heures interminables et aussi du pari fait. Etant donné que la culture d’un peuple se transmet se transmet aussi dans une assiette, peu de personnes comprennent cet état de choses. Or après un aéroport dans un pays, la nourriture est le second élément qui donne la température. Ce qui signifie qu’on doit le faire avec passion, amour et détermination.

Soucieux du rapport avec les clients, « Pour moi, le client doit être satisfait autant du plat que du service. Ca va du cadre à la propreté, c’est la raison pour laquelle CAFE D’AFRIQUE essaye de bien faire les choses », Thibault a la ferme conviction que « Quand tu veux manger camerounais, le Ndole – tout le monde le fait parce que c’est basique mais où je peux manger le mbongo tchobi, le mets le pistache – les endroits sont pas très propres. La cuisine est bonne mais le cadre ne vend pas assez nos produits, notre culture. Alors en ouvrant CAFE D’AFRIQUE, on se démarque parce qu’on a mangé africain, camerounais et dans un cadre beau, chic et propre, et désigné à l’africaine. » .